the prestige

The Prestige

18680369Abracadabra.

Réalisation Christopher Nolan 2006.

Londres, au début du siècle dernier…
Robert Angier et Alfred Borden sont deux magiciens surdoués. Ils sont en compétition mais l’émulation tourne vite à la jalousie, puis à la haine. Les deux rivaux vont s’efforcer de se détruire l’un l’autre en usant des plus noirs secrets de leur art.

Angier (Hugh Jachman) est déplaisant, ceci dit c’est son rôle. Mais il ne m’a jamais emballé comme acteur.

Encore Bravo à Borden (Christian Bale), toujours au top. Passionné, intense et toujours surprenant.

Cutter (Michael Caine) a déjà fait ses preuves.

Olivia (Scarlett Johannson) interprète l’assistante de magicien et ça lui va bien, toujours charmante mais pas charismatique.

Sarah Borden (Rebecca Hall) est plus discrète mais terriblement touchante.

Il y a aussi une apparition de David Bowie tout à fait crédible.

Nolan a fait un bon film, peut-être un peu long, mais la fin nous réveille.

Synopsis Allocine du film The Prestige :

Londres, au début du siècle dernier…
Robert Angier et Alfred Borden sont deux magiciens surdoués, promis dès leur plus jeune âge à un glorieux avenir. Une compétition amicale les oppose d’abord l’un à l’autre, mais l’émulation tourne vite à la jalousie, puis à la haine. Devenus de farouches ennemis, les deux rivaux vont s’efforcer de se détruire l’un l’autre en usant des plus noirs secrets de leur art. Cette obsession aura pour leur entourage des conséquences dramatiques.