Film The Immigrant

The Immigrant – Réalisation James Gray

Affiche Film The ImmigrantLa môme et two lovers;

Joaquin Phoenix se ressemble et donne sans compter avec, à chaque fois, une grande intensité.

Marion Cotillard joue un peu trop la souffreteuse et ça finit par être agaçant, dommage car c’est une belle actrice. C’est peut-être le rôle qui veut ça mais le don de soi à ce point c’est un peu trop.

Jeremy Renner est un magicien trop poli pour être honnête .
Mais c’est avant tout New York la vedette et le voyage de tous ces immigrants débarquant en masse afin de conquérir le rêve américain et ses revers de décors. C’est le sujet même du film et d’ailleurs l’essentiel du message.

James Gray est un grand et Joaquin Phoenix est sûrement son alter ego. Quoiqu’il en soit chaque film est une réussite et lui seul nous embarque dans son voyage avec autant de conviction.

C’est définitivement l’un des plus doués de sa génération et chacun de ses films reste un évènement cinématographique, comment ne pas adorer : « Little Odessa« , « The Yards« ou « La nuit nous appartient« .

Bref un grand bonhomme dont on se souviendra forcément.

 

 

Synopsis du Film The Immigrant :

1921. Ewa et sa sœur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, New York. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée, tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupule. Pour sauver sa sœur, elle est prête à tous les sacrifices et se livre, résignée, à la prostitution. L’arrivée d’Orlando, illusionniste et cousin de Bruno, lui redonne confiance et l’espoir de jours meilleurs. Mais c’est sans compter sur la jalousie de Bruno… (allocine)