The Following

The Following

The FollowingMassacre à la tronçonneuse

Créateur Jennifer JohnsonKevin WilliamsonBrett Mahoney  2013

La première saison de “The Following” est piégeante, le serial-killer est plutôt charismatique, Kevin Bacon est efficace sans être sexy et l’intrigue peut sembler envoutante : épidémie d’un virus du crime. Les fans de Joe Carroll en plus de le soutenir, tuent pour lui.
Hélas ça part très vite en cacahuète et le tout tourne au grand n’importe quoi.

Les séries nous rendent dingues et on veut connaître la fin de l’histoire, donc trois saisons, 45 épisodes. Côté flics :  500 morts, côté criminels: 4000 morts, il faut admettre qu’au bout d’un moment j’ai arrêté de compter.

La vie de Ryan Hardy vire un cauchemar et ses obsessions dépassent la réalité.

Ensuite c’est presque de la propagande pour l’auto-justice, les armes et la violence en tous genres. Fortement déconseillé même si je suis allée jusqu’au bout c’est ma curiosité morbide qui m’a entraînée. Les personnages sont sans grand intérêt, les destins de chacuns insignifiants et la véracité des multiples scénarios est totalement improbables. Bref je vais revenir à l’essentiel et passer à une catégorie de série qui élève un peu plus l”esprit.

Quant à la fin, c’est vraiment bidon, on suppose qu’ils espéraient une quatrième saison mais faute d’audience nous avons été épargné.

 

Synopsis Télérama The Following

Joe Carroll, un serial killer diabolique, utilise la technologie pour créer une secte de tueurs en séries, tous reliés les uns aux autres alors qu’ils sont dispersés aux quatre coins des Etats-Unis. L’ancien agent du FBI Ryan Hardy, qui l’a traqué et capturé par le passé, qui a même écrit un livre sur lui et qui connait la moindre de ses ruses, se voit contraint de reprendre du service.