Suzanne

583927Suzanne

Réalisation Katell Quillévéré  2012

Fille-mère à l’adolescence, Suzanne vit avec son père routier et sa sœur dont elle est inséparable. Sa vie bascule lorsqu’elle tombe amoureuse de Julien, petit malfrat qui l’entraine dans sa dérive. S’ensuit la cavale, la prison, l’amour fou qu’elle poursuit jusqu’à tout abandonner derrière elle… (allocine)

“Un magnifique récit de la vie” titre Télérama mais quand on a grandi dans le milieu ouvrier c’est juste un schéma relativement classique, une gamine fille-mère un peu trop tôt s’emballe pour un jeune marlou et plaque tout pour le suivre…
Je schématise car quelques caractères sont beaux et d’une grande humanité :  Le père (François Damiens) est d’une belle simplicité et déborde de tendresse pour ses filles.
La sœur Adèle Haenel est une vraie découverte d’actrice, elle rayonne de générosité et d’amour, avec un jeu très juste.

Suzanne (Sara Forestier) n’a pas l’envergure d’une passion dévorante, elle minaude et son voyou Paul Hamy n’est pas vraiment charismatique. Le casting n’est pas idéal.
L’histoire est jolie et  la fin est attachante car le choix de Suzanne est enfin généreux.

Pour résumer un bon film mais pas le chef d’œuvre annoncé chez quelques bobos.
Un regard juste et simple sur la réalité de la vie.