sinister film

Sinister

Sinister filmSinistre : Dégât d’un film.

Réalisation Scott Derrickson 2012.

Elison Oswatlt (Ethan Hawke), écrivain en mal de succès, emménage avec sa petite famille, dans une nouvelle maison : lieu d’un quadruple meurtre. Il espère ainsi retrouver l’inspiration qui s’est fait la malle depuis 10 ans.

Le début est performant mais à la deuxième partie cela devient vraiment grand-guignolesque. Ethan Hawke tente de nous refaire l’écrivain de “Shinning” sans conviction. L’erreur du film est de vouloir absolument mettre un visage sur le mauvais esprit et ça nous prive d’imaginaire et d’angoisse.

Je ne suis pas spécialiste, mais après plusieurs films, j’ai une meilleur idée du genre. Les espagnols (Malveillance) et les danois (Le veilleur de nuit) sont particulièrement efficaces dans cet exercice.

Ici une production américaine qui s’est donné les moyens pour pas grand chose. Bref, je préfère le bon vrai film de psychopathe.

Synopsis senscritique du film Sinister :

Ellison est un auteur de romans policiers inspirés de faits réels. Dans l’espoir d’écrire un nouveau livre à succès, il emménage avec sa famille dans une maison où les anciens propriétaires ont été retrouvés inexplicablement pendus. Ellison y découvre dans le grenier des bobines 8mm contenant les images de meurtres d’autres familles.

Qui a filmé ces tueries et pour quelle raison ? Ellison va tenter de répondre à ces questions tandis que le tueur présumé, une entité surnaturelle présente sur les films, menace de plus en plus sa famille.