Pawn Shop Chronicles

Pawn Shop ChroniclesPawn Shop Chronicles

Réalisation Wayne Kramer 2013

Les destins d’une dizaine de personnages s’entrecroisent dans un magasin de prêt sur gages. Deux toxicomanes tentent maladroitement de cambrioler un fournisseur de stupéfiants. Un homme découvre une bague ayant appartenu à sa femme, disparue énigmatiquement. Un imitateur d’Elvis Presley est prêt à tout pour avoir la reconnaissance du public.

Les deux toxs (dont Paul Walker) sont à tomber de rire, Matt Dillon peut faire mieux mais son personnage n’est pas vraiment crédible. Elijah Wood n’est pas terrible non plus et à contre-emploi avec son physique de premier de la classe.

mais j’ai adoré Elvis et son délire. Bonus pour Vincent d’Onofrio et son pote, avec leurs conversations totalement absurdes.

Un film inspiré des Frères Cohen, façon Fargo, avec des personnages complètement déjantés. Plein de trouvailles et des situations rocambolesques. Bien trouvé l’alternance des histoires qui défilent façon BD.

Bref un chouette moment de cinoche, drôle, trash avec un scénario bien écrit.