No one lives

No one livesRéalisation Ryûhei Kitamura 2013

Sang pour sang.

Une bande de tueurs sans merci kidnappe un riche couple en voyage à travers le pays et découvre que les choses ne sont pas telles qu’elles paraissent.

Luke Evans est un psychopathe relativement convaincant et de plus assez beau gosse pour faire avaler la pilule.

La bande de bras cassés n’est pas mal non plus dans le genre déglingués mais trop c’est trop.

Le réalisateur de “Midnight meat train” a dépassé les bornes du gore, il avait sûrement un stock d’hémoglobine à écouler. Un film gratuitement trash sans intrigue véritable.

Ceci dit je ne suis pas spécialiste du genre donc chacun voit minuit à sa porte.