Love et autres drogues

Love et autres drogues

19599090Réalisation Edward Zwick 2010

Jake Gillenhaal et Anne Hataway dans un romance de gare, rien à voir avec le couple formé dans “Le secret de Broundback Mountain,” .

C’est de la comédie américaine avec tous les ingrédients de base, un peu d’humour en dessous de la ceinture, un peu de mélo sur la maladie et l’amour avec un grand A de America. Il y a même la pointe catho sur le don de soi.

Gillenhaal est bien mais il semble toujours tomber des nues, la comédie ne lui va pas, sensible oui mais pas tombeur.

Hataway est démesurée au propre comme au figuré (menu best off Holywood, grands yeux, grande bouche, grosses larmes) : faudrait une bassine.

Comme sa copine Julia Roberts, on ne l’imagine pas dans “Les Misérables”. Cosette XXXL. Bref, même pas versé une larme.

Synopsis senscritique du film Love et autres drogues :

Jamie est un jeune commercial dont l’assurance et le physique avantageux sévissent aussi bien auprès des femmes que dans l’industrie pharmaceutique.