Film La Danseuse

La Danseuse – Réalisation Stéphanie Di Giusto 2016

Affiche Film La DanseuseSoko la sublime.

Le film La Danseuse est l’histoire de Loïe Fuller, danseuse venue d’Amérique, avec son imaginaire et sa vision de la danse des fleurs tout au début du 19ème.

Une réalisation étourdissante qui repose sur les épaules de la jeune jeune comédienne Soko. Elle est naturelle, forte et surprenante. Une performance hors norme.

Le film nous entraîne dans une danse endiablée pleine de musiques et de couleurs. Soko mène le bal, elle est tour-à-tour timorée et obstinée, délicate et rustique, légère et pataude. Une étoile est née, sur scène, sous forme de fleur. Elle bouleversera la scène parisienne et fera changer l’ordre des choses à l’Opéra.

Gaspard Ulliel est encore une fois tout en douceur et élégance et avec beaucoup de sensualité. Son amour pour Louie est véritable, il va la suivre et la soutenir. Sa noblesse est déchue et l’éther lui brouille l’esprit. Un rôle à la hauteur de son talent.

Mélanie Thierry est épatante, dans son rôle de secrétaire, discrète, fidèle et déterminée. Un passage subtil de François Damiens en patron des Folies Bergères. Seule la petite Lily-Rose Depp joue un peu trop les ingénues, lourdement gracile. Elle finit par agacer, mais son rôle est ingrat.

Une belle histoire nous est contée avec grandeur, décadence et grandiloquence et le film nous emporte, c’est l’essentiel.
Stéphanie Di Giusto réalise une belle adaptation du roman de Giovanni Lista, une fresque historique sur un bout de l’histoire de la danse contemporaine.

 




 

 

Synopsis Télérama du Film La Danseuse :

Elevée dans le Grand Ouest américain, Marie-Louise Fuller grandit auprès d’un père aimant mais ivrogne et beau parleur. Quand il est tué par des voyous, elle se résout à rejoindre sa mère, devenue membre d’une église rigoriste à New York. La jeune femme, qui se rêve artiste, passe de auditions. C’est le déclic quand elle découvre la beauté des mouvements qu’elle effectue, sur scène, dans une robe trop grande pour elle. Elle monte son premier spectacle avec un nouveau costume qu’elle a dessiné. Elle rencontre Louis, un noble désargenté qui la courtise et lui vole de l’argent et part s’installer à Paris où elle est engagée aux Folies Bergère par le directeur artistique Edouard Marchand…