Inside Llewyn Davis

Inside Llewyn Davis

Inside Llewyn DavisRéalisation Ethan Coen  et Joel Coen

Serpico is back

Inside Llewyn Davis raconte une semaine de la vie d’un jeune chanteur de folk dans l’univers musical de Greenwich Village en 1961.

Lewwyn (Oscar Isaac) nous promène une semaine de galère en galère dans le froid rigoureux d’un hiver New-yorkais. Son bout de canapé à trouver chaque soir pour squatter, ses gueules de bois, ses rencontres improbables, ses espoirs, sa bohème pseudo-chic et ses  échecs de musicien. Il a perdu la gnack et son partenaire musical, une version sans succès de Simon and Garfunkel.

Oscar Issac est génial avec sa gueule façon Pacino et son allure débraillé. Il est naïf, tendre, lucide et parfois cynique, une super performance.

Jean (Carey Mulligan) est superbe dans la colère. On atteint les sommets du syndrome de Tourette, une actrice avec un énorme potentiel, déjà bluffante dans différents rôles (Shame, Never let me Go, Gatsby).

On retrouve Justin Timberlake en folkeux propre sur lui, rôle qui lui va bien.

Un tour en voiture avec John Goodman en jazzeux intégriste et héroïnomane. Ses apparitions sont toujours aussi baroques et drôles.

Les situations et les personnages se succèdent, tous ont une particularité hilarante et décalée.

Un film inénarrable, fluide comme une bonne chanson folk. Les frères Cohen sont de toute évidence des réalisateurs hors du commun.