Highwaymen - la poursuite infernale

Highwaymen : La Poursuite infernal

Highwaymen : La Poursuite infernalRéalisation Robert Harmon 2004

« La peur règne sur les routes depuis que Fargo, un tueur psychotique en série, s’en prend à de jeunes femmes en se servant de son El Dorado 72 comme de la pire des armes. Rennie, dont la femme fut l’une de ses victimes, est sur ses traces. Il va unir ses forces à celles de Molly, la seule qui lui ait survécu. Ensemble, ils vont s’attaquer à ce monstre sur son propre terrain. »

Hitcher était plus performant dans le stress, le scénario s’en rapproche avec un zeste de Duel pour les références, mais Jim Cazaviel a une gueule d’ange et on a du mal à lui prêter autant de névroses obsessionnelles. Il n’a pas le bon profil.

Le Norman Bates du volant, fout un peu la trouille avec son côté Edward au Mains d’argent. Les poursuites sont, quand même, à la hauteur demandées par un type lambda dans son salon.

 

Synopsis Highwaymen : La Poursuite infernal  : La peur règne sur les routes depuis que Fargo, un tueur psychotique en série, s’en prend à de jeunes femmes en se servant de son El Dorado 72 comme de la pire des armes. Rennie, dont la femme fut l’une de ses victimes, est sur ses traces. Il va unir ses forces à celles de Molly, la seule qui lui ait survécu. Ensemble, ils vont s’attaquer à ce monstre sur son propre terrain.
Entre Fargo et ses deux poursuivants, le duel est à la fois mécanique et psychologique. Rennie doit comprendre l’intime façon de penser de Fargo pour avoir une chance de le prendre de vitesse.