3096 Days

3096 Days

3096 Days3096 Days

Réalisation Sherry Hormann 2012

Une jeune fille autrichienne est kidnappée et retenue en captivité pendant huit ans. Basé sur la vie réelle de Natascha Kampusch.

Natasha va rester cloîtrée 8 ans avec un geôlier pervers mais suffisamment insignifiant pour passer inaperçu.

Le jeu des acteurs est sans fioriture. Natasha (Antonia Campbell-Hughes) est superbe de soumission et semble fragile comme une belle fleur coupée qui se fane déjà.
Thure Lindhardt, son ravisseur, est cruel, névrosé et en quête du pouvoir absolu sur sa chose. Son jeu d’acteur est saisissant entre cruauté, manque de compassion et brève émotion de tendresse. Troisième personnage important : la mère, quasi abusive, qui contrôle les repas de son fils unique, sans soupçonner la captivité  et la présence de Natasha en sous sol.

Un film réussi, quasi en huit clos dans un pavillon de banlieue avec une réalisation étonnante de sobriété au vu de la noirceur de la situation.