Wind River

La Comtesse aux pieds nus par moins 30°

Réalisation Taylor Sheridan  2017

Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 2017  « Un certain Regard »

Malheureusement pour des raisons de géo-localisation, j’ai vu le film en français, ce qui lui fait perdre beaucoup de sa valeur.
Un polar glaçant dans une réserve indienne du Wyoming

Cory Lambert est chasseur de prédateurs (loups, pumas…) qui menacent les troupeaux. Il traine sa solitude dans les montagnes, guette ses proies avec de l’instinct et de la détermination. Sur sa route il va découvrir le cadavre de Natalie, une jeune fille de 16 ans, planquée sous la neige.
Le FBI envoie Jane Banner, une petite inspectrice tendre et jolie. Elle va mener l’enquête avec l’aide de Cory car la montagne est son territoire.

Le cadre est splendide mais l’histoire est sombre. Des âmes perdues au milieu de nulle-part, des esprits tourmentés. Les personnages sont justes et l’histoire est vraie, le peuple amérindien, parqué dans une réserve mène sa propre loi, le soutien de l’Etat est dérisoire et les disparitions ou meurtres sont souvent classés « sans suite ». Le Shérif de la réserve ne dispose que d’une petite équipe et la zone est immense.

Le film est troublant dans ce sens, il nous raconte l’abandon d’un peuple par l’Etat qui l’a pourtant colonisé, manipulé et massacré.

Cory, ayant lui même perdu sa fille dans des conditions obscures, s’investit plus que de raison, Jeremy Renner est parfait en cowboy au coeur brisé. Elizabeth Olsen qui semble fragile, se révèle être une coriace. 

Tout au long du film, on découvre des personnages attachants mais aussi leur tristesse voir la dépression. La fin est sanglante et la neige est souillée de rouge.

Taylor Sheridan est un scénariste brillant, après « Sicario » ou « Comancheria« , il passe aussi à la réalisation avec « Wind River ». L’ambiance, les cultures et les intrigues sont toujours maîtrisées.

Dans ce dernier film la photo est superbe et les comédiens très justes. Une petite résonnante à Sicario mais dans un autre contexte. On retrouve la rencontre de la puissance masculine qui dissimule du chagrin et la fragilité féminine qui planque une force surprenante. Belle BO de Nick Cave et Warren Ellis

 

Synopsis Télérama Wind River

Cory Lambert est pisteur dans la réserve indienne de Wind River, perdue dans l’immensité sauvage du Wyoming. Lorsqu’il découvre le corps d’une femme en pleine nature, le FBI envoie une jeune recrue, Jane Banner, élucider ce meurtre. Fortement lié à la communauté amérindienne, il va l’aider à mener l’enquête dans ce milieu hostile, ravagé par la violence et l’isolement, où la loi des hommes s’estompe face à celle impitoyable de la nature…

 

Laisser un commentaire