Cinevu - critiques cinema

Les critiques de la semaine sur CineVu

---
Le Fils de Jean

Ou pourquoi n'irais-je pas voir " Le Fils de Jean" ? Réalisation Philippe Lioret 2016 Je suis persuadé que Philippe Lioret est un homme bien sympathique. Seulement je ne me fais pas à la mollesse diffuse de ses films. Sa démarche m’apparaît comme s'il s'était décidé un beau matin, à redresser le monde. L'homme est empli de bons sentiments, et …

Lire la suite...

---
Nerve

Pokemon Go Réalisation Ariel Schulman et Henry Joost 2016 L'intrigue est "déjà vu" mais la réalisation  est rythmée et l'esthétique soignée. Une belle direction photo et des couleurs  qui donnent un ton résolument glaçant à l'ensemble. Nerve est un jeu en ligne avec une série de défis afin de déclencher des millions de followers/voyeurs, un jeu grandeur nature.  On va jouer pendant 1h30 et suivre les aventures de …

Lire la suite...

---
nocturama

Entre la glace et le froid Réalisation Bertrand Bonello 2016 Le film débute sans prologue, la caméra s'attache tour à tour à des jeunes que l'on sent tendus et en plein préparatifs, sans savoir de quoi, on sent que c'est grave. Et en fait le film ne démarre jamais malgré ses 2h10 au compteur. Tant on reste en surface, à …

Lire la suite...

---
Rectify

In God we trust Créateur Ray McKinnon 2013 Après une première saison de Rectify qui fait froid dans le dos, on se lasse des personnages et de leurs motivations. Ça patine un peu, d'autant plus que la mollesse et les névroses de Danny deviennent agaçantes. Danny m'a, tout au début, déchiré le coeur, plus de 18 ans dans le couloir de la mort, pour …

Lire la suite...

---
Larmes de joie

L'improbable rencontre de La Magnani et de Toto Réalisation Mario Monicelli 1960 Ce film de Mario Monicelli (Le Pigeon, Boccacce 70, Casanova 70 et nombreux films avec Toto : fameux comique populaire des années 50/60) m'était totalement inconnu; en même temps le vieux bonhomme a donné plus d'une soixantaine de films au cinéma italien, étant un des piliers de la …

Lire la suite...

---
Conte d ete

le chant des sentiments selon Rohmer Réalisation Eric Rohmer 1996 Et ce bon Eric est un grand chef d'orchestre à travers cet opus, par lequel il nous narre les tribulations amollies de Gaspard en vacances à Dinard, animé -si l'on peut dire- par l'hypothétique retrouvaille d'une dénommée Léna... L'ensemble est le prétexte et la raison du film pour Eric Rohmer, …

Lire la suite...

---