Cinevu - critiques cinema

Les critiques de la semaine sur CineVu

---
Demolition

(Re) devenir humain Réalisation Jean-Marc Vallée 2016 Jake Gyllenhaal est un comédien transcendant et transcendé par ce film singulier. Une triste histoire de deuil pour David Mitchell. On va l'accompagner dans le déni, la rage puis la renaissance. Le comédien est subtil et tout simplement incroyable dans cette performance aux multiples visages. Un scénario parfois déroutant, pas toujours crédible mais tellement puissant que l'on est saisi …

Lire la suite...

---
Quand on a 17 ans

Quand on a 17 ans, rien n'est figé Réalisation André Téchiné 2016 Un scénario qui se traine en longueur, quelques clichés vieillissants. La découverte de son identité sexuel à l'adolescence. André Téchiné veut bien faire mais il pris du retard sur son temps. Des situations sans raison d'être , un médecin de campagne à l'ancienne, un garçon qui se cherche et l'autre …

Lire la suite...

---
Au nom de ma fille

Ma vie pour ma fille Réalisation Vincent Garenq 2016 Une adaptation sobre du combat d'un père pour faire condamner l'homme supposé avoir violé et tué sa fille de 14 ans, une nuit de juillet 82. Pas de pathos, un film dirigé comme un documentaire sans parti pris ni préjugé, on mène l'enquête avec André Bamberski, on doute, on suppose, on imagine pour enfin …

Lire la suite...

---
The Straits

La pègre des détroits, ambiance îles du bout du monde... Réalisation Aaron Fa'aoso 2012 Voici une série australienne dont je n'avais jamais entendu parlé ! Je suis tombé dessus sur Sundance Channel; oui des fois moi aussi j'exhale des relents de Bobobranché. Là, tout de suite, une ambiance, des couleurs: ça marche; mieux ça l'fait! (oui moi aussi je dégage …

Lire la suite...

---
Merci Patron

Déprimant ET revigorant Réalisation François Ruffin 2016 Un bon film documentaire, attachant notamment par son ton sarcastique. Le film pouvait tout autant s'appeler "Merci Bernard" et ce Bernard-là c'est Arnault. Le magnat, l'empereur du luxe et le fossoyeur de nombre d'emplois français, de petites gens. Ce film nous entraîne à suivre la "mission" de François Ruffin ("Fakir") et réconcilier le …

Lire la suite...

---